Comment reconnaître la mérule ?

La mérule est un champignon qui s’avère être un véritable fléau depuis maintenant de nombreuses années. Champignon lignivore, la mérule peut également être appelée lèpre du bâtiment. Il est donc important de pouvoir la reconnaître rapidement afin de traiter la mérule avant que vos charpentes ou autres bois ne soient attaqués. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment il est possible de reconnaître la mérule.

La formation de la mérule

La mérule est un champignon qui va se nourrir de certains éléments pour pouvoir se développer. Que ce soit après une infiltration d’eau ou tout simplement face à des murs humides, la mérule va pouvoir se développer. Le taux d’humidité présent dans l’environnement, mais également un manque de ventilation sont des éléments clés pour le développement de ce champignon. Il est donc important de bien aérer votre habitation et de lutter efficacement contre l’humidité.

1- L’odeur de la mérule

L’odeur de la mérule est le tout premier élément que vous pouvez prendre en compte pour la reconnaître. Cette odeur est notamment comparable à celle d’un sous-bois ou de la forêt au cours de l’automne. Si vous faites le test sur une plinthe posée le long d’un mur, vous pourrez alors rapidement constater que cette odeur va rapidement se dégager dans toute la pièce.

2- L’aspect de la mérule

La mérule est un champignon qui peut se présenter sous différentes formes. Si elle s’installe sur un mur, vous pourrez notamment comparer sa présence à une toile d’araignée. Ces filaments sont notamment présents pour apporter l’eau nécessaire à son développement. Vous pouvez également constater la présence d’un champignon jaunâtre ou brun orangé sur votre mur. Cela signifie alors que la mérule est en plein développement. Pour finir, cette mérule peut se présenter sous la forme d’une couleur blanchâtre comme du coton.

Il est aussi important de noter que la pourriture cubique peut être symptomatique de la mérule. En effet, cela signifie notamment qu’il est possible de briser le bois à la main.